Tôle bleuie pour cuissons au four

Qu'est ce que l'acier bleui ?

Le bleuissement de l’acier est obtenu au cours du processus métallurgique d’élaboration de la tôle. Après laminage, la tôle d’acier est recuite : de la vapeur d’eau est introduite dans le four de recuit à une température d’environ 400 °C.
Cette vapeur provoque une oxydation superficielle de la tôle.  Une fine couche d’oxyde de fer de couleur bleue-noire recouvre la surface de l’acier et lui donne ce bel aspect bleui et brillant.
L’Acier Bleui est ainsi un matériau parfaitement NATUREL et TRES RESISTANT.

Conseils :

Cette couche d’oxyde est une protection contre la rouille, mais ne rend pas le métal inoxydable pour autant. C’est pourquoi, l’acier bleui doit toujours rester gras et être conservé dans un endroit sec.
De même, il ne faut pas laisser refroidir les préparations (pains ou autres) dans le moule, ce qui provoquerait de la condensation.
​L’Acier Bleui est sensible à l’humidité : NE JAMAIS mettre au lave-vaisselle.

Ce revêtement bleu est poreux et absorbe les matières grasses.
Cette qualité renforce la protection contre la rouille et empêche les préparations d’attacher aux moules en créant un effet anti-adhérent.
De par sa couleur noire, l’acier absorbe rapidement la chaleur, plutôt que la réfléchir, ce qui assure une cuisson parfaitement régulière et une économie d’énergie.
L’aspect de la tôle peut se modifier, rayures dues à l’utilisation d’ustensiles métalliques ou disparition partielle de la couche bleue, peu d’importance.
Pourvu que le moule reste gras et que les conditions d’utilisation décrites dans le mode d’emploi soient respectées, les qualités de cuisson resteront intactes.
Au contraire, les formes en Acier Bleui s’améliorent à l’usage, elles se « culottent ».
En raison de toutes ses qualités de cuisson et de sa robustesse, l’Acier Bleui est le matériau utilisé par les professionnels de la pâtisserie et de la boulangerie les plus exigeants.